L’alimentation de votre chien dépend de nombreux facteurs : son âge, son poids, sa race… Conseils pour proposer à votre animal un régime alimentaire adapté.

L’alimentation de votre chien tient une place essentielle dans sa vie et son bien-être au quotidien. Capitale pour sa croissance, une alimentation de qualité permet ensuite à l’animal de vivre en bonne santé. Bien nourrir son chien, c’est lui permettre de vivre en pleine forme et de profiter d’une espérance de vie plus longue.

Alors comment et à quelle fréquence nourrir son chien ? Quels aliments privilégier pour le maintenir en bonne santé ?

Une nourriture adaptée à l’âge du chien

L’alimentation du chien n’est pas la même tout au long de sa vie. En effet, un chiot d’à peine quelques jours n’a pas les mêmes besoins qu’un animal dans la force de l’âge. Voici quelques repères pour s’y retrouver et proposer à son chien une nourriture adaptée.

Le très jeune chien

Durant ses premières semaines de vie, le chiot se nourrit du lait de sa mère. Cette période dure environ deux mois. Les bienfaits du lait maternel permettent au bébé chien de construire et renforcer ses défenses immunitaires.

Au quotidien, un très jeune chien est supposé être nourri toutes les deux heures environ. Si ce rythme n’est pas respecté (cela peut arriver lorsque la mère délaisse son petit ou si elle n’a pas assez de lait), le chiot doit être nourri avec du lait maternisé. Attention toutefois : celui-ci doit être adapté à l’âge du jeune animal et ne surtout pas être du lait de vache.

À partir de deux mois

C’est environ à deux mois qu’intervient le sevrage. Les dents des jeunes chiens commencent à pousser. Sous l’effet de leur mordillement, leur mère les repousse progressivement. Il est alors possible de commencer à compléter la tétée avec une alimentation solide.

L’animal commence à connaître une forte croissance. Son alimentation, dans ces conditions, prend une importance capitale. Il est donc primordial d’être particulièrement vigilant quant aux quantités et à la qualité de ce que vous donnez à votre compagnon.

Lorsque le régime alimentaire choisi convient à son chien, il n’est pas nécessaire de le modifier. S’il est nécessaire de réaliser certaines adaptations, gardez à l’esprit que tout changement dans l’alimentation de votre chien doit se faire de manière progressive et sur les recommandations d’un vétérinaire.

L’alimentation du chien adulte

Le passage à une alimentation adulte se fait lorsque le chien est âgé de plusieurs mois. Le moment exact dépend de son gabarit car la croissance dure plus ou moins longtemps selon les races. L’alimentation d’un petit chien ne sera évidemment pas la même que celle d’un chien de grande taille. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre vétérinaire pour en savoir plus. Il vous indiquera à quel âge exactement le changement d’alimentation de votre chien peut s’effectuer.

Quel que soit l’âge de la transition, celle-ci doit se faire de manière progressive. Les nouvelles croquettes doivent d’abord être introduites en petites quantités dans l’alimentation habituelle de votre chien. Vous pouvez ensuite régulièrement augmenter les doses. Petit à petit, les croquettes pour chiens adultes remplacent complètement les croquettes pour chiots.

Le chien senior

Aux alentours de ses huit ans, l’alimentation du chien évolue à nouveau. Ses croquettes doivent être moins caloriques, pour compenser la diminution de son activité physique. L’alimentation du chien senior doit également être riche en antioxydants, afin de lutter contre le vieillissement cérébral.

Des protéines de très haute qualité sont également indispensables à l’alimentation du vieux chien : elles permettent notamment de protéger ses reins contre d’éventuelles défaillances. Les croquettes pour chien senior peuvent également comporter des nutriments qui permettent de protéger les cartilages et les articulations de l’animal.

Si votre chien souffre d’une maladie chronique, il convient de se tourner vers des aliments très spécifiques, dits thérapeutiques. C’est bien entendu votre vétérinaire qui vous aiguillera sur ce sujet.

Quelle quantité de croquettes pour mon chien ?

C’est invariablement LA question que se posent tous les propriétaires de chien. Les facteurs qui influent sur le dosage quotidien sont nombreux. À ce titre, il est impossible d’apporter une réponse standard à cette question, la quantité journalière devra être calculée spécifiquement pour votre chien en fonction de ces différents facteurs. Néanmoins, voici quelques règles pour vous permettre d’y voir plus clair.

Bien doser la quantité de croquettes destinée à l’alimentation de votre chien, c’est l’assurance de lui fournir quotidiennement les nutriments et l’énergie qui correspondent à ses besoins. Sous-estimer ces données peut conduire à certaines carences, qui peuvent affecter sa santé. Les surestimer, au contraire, peut entraîner une prise de poids ou des excès, avec des conséquences parfois fâcheuses.

L’alimentation du chien doit répondre à ses besoins en calories. Certaines indications mentionnées sur les aliments pour chiens disponibles dans le commerce permettent d’y voir plus clair. Néanmoins, il faut également tenir compte d’autres éléments : l’âge, le poids, la race, la stérilisation ou encore l’activité physique quotidienne de l’animal.

Pour être certain de fournir à votre animal la quantité nécessaire et suffisante de nourriture chaque jour, vous pouvez vous rapprocher de votre vétérinaire. Il vous indiquera les doses à respecter. Quand nourrir son chien ? N’oubliez pas que chaque animal a ses propres besoins, et qu’ils dépendent de nombreux facteurs.

Pour être certain de fournir à votre chien la bonne quantité de nourriture, vous pouvez simplement surveiller son poids et sa ligne ! Cette méthode simple vous permet de vous assurer qu’il ne prend pas de poids ou au contraire, qu’il ne maigrit pas. S’il a tendance à grossir, diminuez la quantité de croquettes quotidiennes. En cas de doute, consultez votre vétérinaire.

Utiliser une balance alimentaire ou un verre doseur vous permet de peser et de mesurer les rations alimentaires quotidiennes de votre chien. Néanmoins, les verres doseurs ne sont pas toujours très précis. Cette marge d’erreur, insignifiante sur un seul repas, peut prendre des proportions beaucoup plus importantes tout au long d’une vie. Pour lui éviter des problèmes de poids, veillez à donner à votre chien une alimentation saine et équilibrée en quantité adaptée à ses besoins.

Alimentation du chien stérilisé

Le métabolisme d’un chien stérilisé subit certaines modifications non négligeables. Son alimentation doit donc être adaptée.

Le risque de l’obésité

Plusieurs études ont démontré que les chiens stérilisés étaient davantage sujets au surpoids. Ce phénomène reconnu ne doit surtout pas être pris à la légère.

Au-delà de l’aspect purement esthétique, l’obésité est problématique à plus d’un titre chez votre animal de compagnie. Elle est susceptible d’être à l’origine de très nombreux problèmes de santé, parmi lesquelles le diabète, les maladies cardiovasculaires, les problèmes digestifs et de graves ennuis articulaires.

Le chien a tendance à prendre du poids après l’opération de stérilisation : en effet, la disparition de ses hormones sexuelles augmente de façon considérable sa sensation de faim. Or, dans le même temps, son activité physique au quotidien diminue. La combinaison de ces deux facteurs entraîne un embonpoint, de manière progressive et naturelle. Alors comment lutter contre ce phénomène ? Quelle est la bonne nourriture pour chien stérilisé ?

Les solutions

Fort heureusement, l’obésité chez le chien stérilisé n’est pas une fatalité. Il existe en effet plusieurs solutions pour lutter contre ce phénomène.

Un réflexe naturel peut consister à diminuer la dose quotidienne de nourriture suite à l’opération de stérilisation. Ce raisonnement ne doit néanmoins pas être suivi : en effet, si le besoin en calories de l’animal diminue, il n’en est pas de même des vitamines et des nutriments essentiels. Le chien stérilisé doit continuer à ingérer les mêmes quantités de ces éléments indispensables pour sa santé.

La bonne réponse à la stérilisation du chien consiste à procéder à un changement dans son alimentation, en lui proposant des croquettes adaptées. Comme évoqué précédemment, optez pour une transition douce : le chien n’aime pas voir ses habitudes alimentaires bouleversées du jour au lendemain.

Enfin, proposer à son chien de faire de l’exercice pour lutter contre ses kilos superflus est absolument essentiel. S’il est vrai que le chien castré a tendance à être casanier, commencez par des exercices peu contraignants et limités dans le temps. Vous pourrez ensuite augmenter la cadence, petit à petit.

Les atouts des croquettes sans céréales

Le chien est un animal carnivore. Le principal ingrédient de son alimentation est donc naturellement la viande (la protéine animale). Mais son alimentation doit également comporter des légumes et des fruits, en quantité moindre. En effet, à l’état sauvage, le chien se nourrit aussi de ce type d’aliments.

Les croquettes sans céréales présentent certains avantages et ont des effets bénéfiques sur la santé des animaux qui les consomment. Leur digestion s’améliore, ainsi que la qualité de leur poil, que ce soit à la vue ou au toucher. Ces aliments respectent davantage la nature ancestrale des chiens, qui se nourrissaient essentiellement de viande à l’état sauvage. En effet, ils ne mangeaient jamais de maïs, de blé ou d’orge.

Si vous optez pour une alimentation pour chien sans céréales, vérifiez la composition des croquettes et des pâtées choisies pour que les protéines soient majoritaires (la viande est souvent l’ingrédient principal dans ce cas) et que les glucides soient présents en faible quantité. Enfin, tournez-vous vers une marque qui propose des protéines animales de haute qualité, pour en tirer tous les bénéfices. S’inspirant de l’alimentation des ancêtres des chiens, CRAVE™ vous propose des aliments complets, riches en protéines et sans céréales.

Quelques conseils :

1. Si vous choisissez de vous tourner vers une alimentation à base de croquettes sans céréales, n’oubliez pas la règle d’or : la transition alimentaire chez le chien doit se faire progressivement. Ne lui proposez pas une gamelle entière de nouvelles croquettes d’un jour à l’autre.

2. Prenez en compte les goûts de votre animal. Proposez-lui les croquettes de manière progressive, pendant un mois et demi environ. Si le test est concluant et que votre animal semble les apprécier, vous pourrez alors lui proposer au quotidien !

philo

SATISFY THEIR NATURETM

Min 60% d'ingrédients d'origine animale

Les recettes CRAVE™ sont toutes élaborées avec des protéines animales de haute qualité car nous croyons que la véritable nature des chiens et des chats doit être reconnue et respectée.

HAUTE TENEUR EN PROTÉINES

Nos produits sont riches en protéines pour fournir les nutriments nécessaires et garder votre animal en pleine santé, avec la saveur qu’ils aiment et l’énergie nécessaire pour jouer.

SANS CÉRÉALES

Avec 0% de céréales dans chacun des produits, les chiens et chats peuvent profiter à 100% des protéines animales de haute qualité qu'ils aiment instinctivement.

Paramètres des cookies