Comment faire du camping avec mon chien ? Conseils et astuces pour partager une activité formidable avec son compagnon.

Comment partir en camping avec mon chien ? L’idée est séduisante sur le papier : en effet, il s’agit d’une activité parfaite pour renforcer la complicité et les liens qui vous unissent. Néanmoins, prévoir de passer ses vacances dans un camping avec son animal de compagnie demande une certaine préparation, pour que l’expédition ne se transforme pas en cauchemar !

Alors comment bien se préparer au camping ? Quels conseils d’organisation suivre ?

Camping avec mon chien : tous les avantages

Pour beaucoup de maîtres, le chien fait intégralement partie de la famille. Il est tout simplement inenvisageable de le confier à un chenil, ne serait-ce que pour quelques jours. Parmi les vacances « dog-friendly », le camping occupe une place de choix. Ce format de voyage présente en effet de nombreux avantages pour votre animal.

Le camping, c’est sympa

Faire du camping est avant tout très convivial. Par définition, il s’agit d’un lieu ouvert, où l’on croise toute la journée d’autres vacanciers. L’occasion de faire de nouvelles rencontres et de nouer de nouvelles amitiés, aussi bien pour vous que pour votre chien ! N’ayez aucun doute à ce sujet, il ne sera jamais le seul chien du camping.

On ne souligne jamais assez à quel point les canidés sont gourmands. Or, le camping, c’est l’endroit idéal pour les apéritifs et les barbecues. Des activités que le chien adore, et pour cause : il sait pertinemment qu’il pourra profiter de l’occasion pour demander des petits snackings !

Attention toutefois : faire plaisir à son chien, c’est bien, mais à condition que cela reste dans des proportions raisonnables. Prenez garde à ne pas le « gaver » en répondant favorablement à chacune de ses sollicitations. Cela pourrait conduire à une prise de poids importante et lui faire prendre de mauvaises habitudes (qui seront difficiles à faire oublier une fois de retour à la maison).

Le camping, c’est économique

Partir en camping permet de passer du temps avec son animal, sans se ruiner. Un large choix de structures existe, pour répondre à tous les budgets. Si le vôtre est serré, certains campings vous permettent de vous installer pour 10 € environ par nuit, sans supplément lié à la présence de l’animal. Quoiqu’il en soit, le tarif reste toujours raisonnable : en France, il est en moyenne de 2,52 € / jour pour votre compagnon.

Si votre enveloppe consacrée aux vacances est plus confortable, vous pouvez vous tourner vers des structures haut de gamme, mieux équipées et plus confortables. Certains campings sont particulièrement soucieux du bien-être de nos animaux. Ils proposent des activités spéciales : jeux, piscines à chien, douches spéciales, espaces clos pour s’amuser avec des congénères… Le bonheur total pour votre chien !

Le camping pour tous les goûts

Les campings fleurissent un peu partout en France, et il y en a forcément un (et même plusieurs) qui conviendra parfaitement à toute la famille, chien inclus.

S’installer dans un camping en montagne permet de bénéficier de températures clémentes en été. C’est une option à ne pas négliger, surtout si votre chien est particulièrement sensible à la chaleur. Si vous êtes amateur de randonnées avec votre compagnon, ce sont des heures d’activité et de souvenirs inoubliables qui vous attendent.

Vous êtes plutôt campagne ? De nombreux campings en pleine nature existent, avec au programme de longues balades, plus ou moins sportives. Vous êtes plus traditionnel et pour vous, les vacances estivales sont inconcevables sans la proximité de la mer ? Vous aurez également l’embarras du choix. À vous les heures de jeu avec votre chien sur la plage !

Le camping, c’est simple

Faire du camping est relativement facile, même avec un animal de compagnie. Une tente, un matelas et quelques affaires suffisent pour prendre la route. Aujourd’hui, la plupart des tentes sont très simples à installer : la vôtre, mais également celle de votre animal si vous en avez une. Quelques minutes suffisent la plupart du temps.

Grâce à certains équipements haut de gamme, le camping peut même devenir très confortable. Une chose est certaine, le cliché du campeur qui éprouve mille difficultés à monter sa tente et qui se réveille chaque matin avec le dos en compote appartient définitivement au passé !

Le camping, c’est l’aventure

Partir faire du camping est particulièrement grisant, surtout pour votre compagnon. Il découvre un nouvel environnement, avec de nouveaux bruits et de nouvelles odeurs. Pour un animal aussi curieux, c’est un terrain de jeu et de découvertes inépuisable.

Si votre compagnon est plutôt sédentaire, il sera ravi de passer une partie de sa journée à se prélasser à l’extérieur (à l’ombre, bien entendu). Si, au contraire, il est aventurier et sportif, les occasions de se dépenser et de faire de nouvelles expériences seront à portée de pattes !

L’importance de l’organisation

On l’a dit, les bienfaits du camping sont indéniables. Ce sont des vacances parfaites pour renforcer la complicité entre l’animal et son maître. Mais attention : comme pour toute activité, il existe certains points à ne pas négliger, et d’autres à anticiper. Découvrez nos conseils pour partager des moments heureux et sereins avec votre compagnon.

Avant le départ

La réussite des vacances se joue souvent avant le départ. C’est à ce moment-là que vous devez prévoir et ne rien oublier. Cette règle vaut également pour le camping.

Vérifications préalables

La première chose à faire semble basique, mais tout le monde n’y pense pas forcément. Il faut d’abord vous assurer que la structure accueille bien les chiens. Quel que soit le lieu dans lequel vous envisagez de partir, pas de panique : on trouve aujourd’hui un nombre croissant de campings qui accueillent les chiens (on estime leur nombre à 8000 environ en France). Attention toutefois : les chiens appartenant aux catégories 1 et 2 (chiens d’attaque, de garde ou de défense) ne sont logiquement pas autorisés.

Ne vous contentez pas d’une visite sur le site internet du camping pour vous en assurer. Téléphonez : cela vous permet de vérifier cette information et de prévenir le responsable que vous viendrez accompagné d’un chien. Au moment de dresser le plan des tentes, il pourra ainsi répartir les animaux de façon judicieuse, ou faire en sorte de vous placer dans un emplacement ombragé.

Mesures de précaution

Avant le départ, il est impératif que votre chien soit pucé. C’est votre meilleure chance de le retrouver s’il s’égare. Il doit également être à jour de ses vaccins. Certains campings demandent de présenter un carnet de santé. Pensez à l’emmener avec vous.

Ne perdez pas de vue que le camping se fait par définition en pleine nature, et qu’en été, les parasites sont très présents et particulièrement virulents. Les puces, les tiques et autres moustiques ne sont pas les amis de votre compagnon. Parmi ces derniers, le phlébotome est particulièrement dangereux, car susceptible de transmettre la leishmaniose, une maladie pour laquelle il n’existe pas de traitement.

Pas de panique pour autant : un vaccin existe, même s’il n’élimine pas à 100 % le risque de contracter la maladie. Mais en combinant le vaccin avec des sprays une fois sur place, vous pouvez partir l’esprit tranquille.

Accessoires à emporter

Même si le camping constitue un formidable terrain d’aventures pour le chien, il s’agit d’un environnement totalement inédit, en tout cas la première fois. Chez certains spécimens naturellement anxieux ou stressés, il peut être utile de prendre avec soi des éléments qui leur rappellent leur foyer. Un panier ou quelques jeux feront parfaitement l’affaire.

Dans la quasi-totalité des campings, les chiens non tenus en laisse ne sont pas autorisés, ce qui paraît logique dans la mesure où les emplacements ne sont pas clos. Il faut donc emmener avec soi un piquet de terre et une laisse, de préférence assez longue, pour que votre compagnon ait malgré tout un sentiment de liberté. Du côté des accessoires, et en dehors de ceux qui ont déjà été cités, pensez à prendre :

- une boîte hermétique pour les croquettes. Cela permet d’éviter les désagréments liés à la pluie ou à une invasion de fourmis ;

- une serviette en cas d’intempéries ;

- son doudou favori s’il en possède un ;

- sa gamelle ;

- un coussin pour dormir ;

- un gilet de sauvetage si vous prévoyez des activités nautiques.

Le trajet

L’élément le plus important concerne la sécurité. N’installez jamais votre animal préféré à l’avant. Le mieux est de prévoir une cage de transport. Il doit, autant que possible, se sentir à l’aise dans celle-ci, et pas trop à l’étroit.

Si le voyage jusqu’au camping est long, pensez à faire une pause toutes les deux heures environ ; cela sera l’occasion de le faire boire, de lui faire faire ses besoins et de le promener quelques minutes. Ce moment permet à votre chien de se dégourdir les pattes. Il est utile d’emmener avec lui quelques jeux, qui l’aident à faire passer le temps.

Si l’animal n’est jamais monté en voiture, il n’est pas conseillé de faire d’un long voyage sa première expérience. Avant le grand départ, pensez à l’habituer au véhicule en effectuant quelques courts trajets. Quelques minutes avant de partir, prenez le temps de jouer avec lui. Plus il se dépense, plus il s’endormira naturellement une fois dans la voiture.

Enfin, durant le trajet, ne laissez en aucun cas votre animal sortir sa tête par l’une des vitres. Il s’agit d’un comportement dangereux, à proscrire. Des poussières peuvent se loger dans son nez, ses oreilles et ses muqueuses, et provoquer des irritations. L’animal peut également ingurgiter un insecte volant, dangereux pour sa santé ou, dans le pire des cas, heurter un obstacle.

Pendant le camping

Pour partir avec son chien, il est préférable que celui-ci soit bien éduqué. Un animal qui obéit aux ordres est en effet moins susceptible de faire des dégâts ou d’irriter ses voisins.

Si vous partez pendant l’été, ne mésestimez pas les dangers de la chaleur. L’animal doit toujours pouvoir s’hydrater en grande quantité. Il est également impératif qu’il puisse disposer d’une zone d’ombre pour se reposer.

Lorsque vous emmenez votre chien dans un espace public, il doit également faire preuve de savoir-vivre. Prévoyez en quantité des sacs à déjections, pour ramasser ses selles.

Certains animaux, de nature anxieuse, risquent de ne pas apprécier l’avalanche de nouveautés, de bruits et de nouvelles personnes dans le camping. S’il semble abattu ou si, au contraire, il passe son temps à aboyer, demandez-vous si ce type de vacances lui correspond réellement.

philo

SATISFY THEIR NATURETM

Min 60% d'ingrédients d'origine animale

Les recettes CRAVE™ sont toutes élaborées avec des protéines animales de haute qualité car nous croyons que la véritable nature des chiens et des chats doit être reconnue et respectée.

HAUTE TENEUR EN PROTÉINES

Nos produits sont riches en protéines pour fournir les nutriments nécessaires et garder votre animal en pleine santé, avec la saveur qu’ils aiment et l’énergie nécessaire pour jouer.

SANS CÉRÉALES

Avec 0% de céréales dans chacun des produits, les chiens et chats peuvent profiter à 100% des protéines animales de haute qualité qu'ils aiment instinctivement.

Paramètres des cookies