Donner de la nourriture pour chien sans céréales permet à votre animal de rester en bonne santé. Tous nos conseils pour choisir les aliments sans céréales les plus adaptés à votre animal.

La nourriture pour chien sans céréales est un choix que font de plus en plus de propriétaires. À l’état sauvage, les chiens ne consommaient ni blé, ni maïs, ni orge, mais essentiellement de la viande. Il est donc logique de s’orienter vers une alimentation sans céréales pour l’animal domestique. Comment choisir la nourriture sans céréales la plus adaptée à votre chien ?

Les avantages de la nourriture pour chien sans céréales

L’ancêtre du chien, le chien sauvage, se nourrissait de ses proies. Son alimentation était donc principalement constituée de viande. En revanche, il ne consommait pas de céréales. Même s’il a évolué jusqu’à devenir un animal domestique, la morphologie et le métabolisme du chien sont restés les mêmes. Il est donc logique de lui fournir une alimentation qui se rapproche de son alimentation naturelle, c’est-a-dire riche en protéines d’origine animale et avec peu (ou pas) de céréales.

L’importance des protéines

Pour déterminer la nature des aliments indispensables aux chiens, il faut avant tout s’intéresser à leurs besoins nutritionnels. Ils ont d’abord besoin de protéines : elles leur permettent de couvrir leurs dépenses en énergie, et favorisent le renouvellement de leurs cellules.

Lorsqu’il dévorait sa proie, le chien sauvage consommait également ses os, son estomac, ses intestins. C’est pourquoi votre compagnon, outre les protéines, a besoin de glucides, de graisses, de minéraux et de vitamines. Et d’eau, bien entendu ! Pour être certain de procurer à son animal une nourriture de très bonne qualité, il faut vérifier le dosage de ces différents éléments. Les glucides, par exemple, ne devraient pas être présents en plus grande quantité que les protéines.

Mais attention : les protéines peuvent être d’origines différentes. Ainsi, les protéines animales sont considérées comme complètes, au contraire des protéines végétales, présentées comme incomplètes. En effet, certains acides aminés, tels que l’arginine, la taurine ou le tryptophane, ne sont pas présents dans cette dernière catégorie. Or, certains de ces acides aminés jouent un rôle important dans la santé de l’animal. Un déficit en taurine augmente par exemple le risque de développer une maladie cardio-vasculaire. L’arginine contribue quant à elle à un bon développement musculaire. Elle renforce les défenses immunitaires et diminue l'apparition des troubles respiratoires.

Les protéines animales sont donc plus adaptées aux canidés. Leurs avantages sont nombreux et indéniables :

- santé musculaire ;

- absence de surpoids ;

- qualité de la peau et du pelage ;

- bon fonctionnement des reins ;

- maintien du système immunitaire.

Pourquoi éviter les céréales

La présence de céréales dans certains aliments pour chien permettent à la croquette de « tenir » et lui donnent sa texture.

Les céréales sont particulièrement longues à digérer. Or, l’intestin du chien est deux à trois fois moins long que celui de l’être humain. Un aliment qui ne nous pose aucun souci du point de vue de la digestion peut en revanche causer bien des désagréments à l’animal quand la quantité ingérée est trop importante ou la qualité insuffisante.

Certains chiens, notamment chez les Setter Irlandais et les Border Terrier, sont intolérants au gluten, que l’on retrouve dans certaines céréales. S’ils en ingurgitent, des troubles digestifs apparaissent et l’intestin grêle peut s’enflammer.

L’alimentation humide : quels avantages ?

Maintenant que les avantages de la nourriture pour chien sans céréales sont connus, il est intéressant de se pencher sur les bienfaits de l’alimentation humide. Ceux-ci sont nombreux et variés.

Pourquoi donner des aliments humides à son chien ?

En raison de sa composition, la nourriture humide, qui contient environ 70 % d’eau, est une excellente source d’hydratation pour le chien. Certains canidés ne boivent pas suffisamment, ce qui constitue un danger pour l’animal et favorise l’apparition de cristaux ou de calculs. Un chien qui absorbe davantage d’eau augmente la quantité d’urine et permet d’évacuer plus facilement ces derniers.

De plus, le fait que la pâtée soit dans un emballage hermétique n’incite pas les industriels à ajouter des conservateurs dans la nourriture. La pâtée reste la plus naturelle possible.

La pâtée pour chien est également parfaitement adaptée pour l'alimentation des chiots et des chiens senior. Sa texture, particulièrement tendre, permet aux premiers de profiter d'une transition idéale entre le lait maternel et les croquettes, plus solides. Pour les vieux chiens, dont la qualité dentaire s’altère avec l’âge, elle est plus simple à mâcher. De plus, certains chiens seniors peuvent être victimes d'une baisse de l’odorat, et devenir difficiles avec la nourriture. L’alimentation humide, particulièrement appétente, peut aider à résoudre ce problème.

La pâtée pour chien permet également de maintenir un poids idéal chez l’animal. En effet, la grande présence d’eau donne au chien une impression de satiété. De plus, sa densité énergétique est moins forte que celle des croquettes. C’est également son taux d’humidité qui lui permet de favoriser la digestion de l'animal. Les troubles digestifs se font plus rares. Le risque de torsion de l’estomac est enfin plus faible avec la pâtée.

La transition alimentaire chez le chien

Pour une raison ou pour une autre (âge, surpoids, lassitude du chien pour un certain type de nourriture), on peut être amené à modifier l’alimentation de son animal. On peut passer des croquettes à la pâtée, ou inversement.

La transition alimentaire constitue une étape particulièrement importante, et doit se faire en douceur. Elle permet au chien de s’adapter progressivement à sa nouvelle nourriture et d’éviter certains désagréments.

En effet, la flore intestinale de l’animal dépend de l’aliment qu’il ingurgite régulièrement. Ainsi, une enzyme bien particulière, dont le but est de digérer un type de nourriture bien précis, est produite par l’appareil digestif. Si l’alimentation du chien change brutalement, elle n’est pas reconnue par sa flore intestinale. Les nutriments qui ne sont pas absorbés sont alors dirigés vers le gros intestin : ils se gorgent d’eau dans le colon avec, à l’arrivée, des selles molles ou des diarrhées sévères. Si l’aliment qui n’a pas été assimilé n’est pas expulsé du corps par ce biais, il peut l’être via des vomissements.

Entre également en ligne de compte la question du goût. En général, le chien n’apprécie pas qu’on le bouscule dans ses habitudes alimentaires. Bouleverser son alimentation du jour au lendemain, c’est prendre le risque qu’il refuse purement et simplement d’y goûter… pour ne plus jamais vouloir le faire.

Si l’importance de la transition alimentaire est prouvée, il reste à en connaître la durée. Les avis sont assez partagés à ce sujet. Certains spécialistes conseillent une durée très courte, d’autres préconisent un délai plus allongé. Sur une semaine, on peut envisager la répartition suivante :

- jours 1 et 2 : 3/4 d’ancienne nourriture et 1/4 de nouvelle ;

- jours 3 et 4 : 1/2 d’ancienne nourriture et 1/2 de nouvelle ;

- jours 5 et 6 : 1/4 d’ancienne nourriture et 3/4 de nouvelle.

philo

SATISFY THEIR NATURETM

Min 60% d'ingrédients d'origine animale

Les recettes CRAVE™ sont toutes élaborées avec des protéines animales de haute qualité car nous croyons que la véritable nature des chiens et des chats doit être reconnue et respectée.

HAUTE TENEUR EN PROTÉINES

Nos produits sont riches en protéines pour fournir les nutriments nécessaires et garder votre animal en pleine santé, avec la saveur qu’ils aiment et l’énergie nécessaire pour jouer.

SANS CÉRÉALES

Avec 0% de céréales dans chacun des produits, les chiens et chats peuvent profiter à 100% des protéines animales de haute qualité qu'ils aiment instinctivement.

Paramètres des cookies