Quels sont les bénéfices d’une randonnée en montagne avec son chien ? Comment préparer cette activité extérieure ?

Partir en randonnée en montagne avec son chien est une activité mémorable, accessible à tous et gratuite. En plus de partager des moments complices avec votre animal, c’est l’occasion pour vous deux de découvrir ensemble de nouveaux horizons. Permettre à votre chien de se dépenser physiquement, dans un environnement naturel et verdoyant, vous aide également à le maintenir en bonne santé physique et mentale.

Alors comment préparer une randonnée en montagne avec son animal de compagnie ? Quels massifs privilégier ? Quelles précautions prendre et comment s’équiper ?

Mon chien est-il capable de faire une randonnée en montagne ?

Avant de vous lancer dans cette expérience en plein air, assurez-vous de bien connaître les capacités physiques de votre animal de compagnie. En effet, tous les chiens ne sont pas aptes à faire de la randonnée en montagne. Cela dépend notamment de leur poids, de leur taille, de leur âge, de leur race et de leur caractère.

Tout d’abord, ce type d’activité - parfois intense physiquement - suppose que votre compagnon soit en bonne santé et plutôt sportif. Pour vérifier sa forme physique générale, n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire avant de partir. Après avoir réalisé un check-up complet, ce dernier vous aidera à déterminer si votre chien a les capacités physiques nécessaires pour partir en randonnée.

La randonnée en montagne n’est pas adaptée à certaines tailles et races de chien. Les chiens de très petits ou très grands gabarits ne sont en effet pas les meilleurs randonneurs ! Une petite taille rend le franchissement des obstacles difficile (rivières et ruisseaux, rochers, végétation luxuriante…). Les grands chiens peuvent quant à eux rapidement développer des douleurs au niveau des articulations, surtout si la randonnée dure longtemps. Les chiens au nez écrasé (comme les boxers ou les bouledogues par exemple) ne sont pas non plus très aptes à la randonnée en montagne : ils peuvent en effet souffrir de difficultés respiratoires pendant l’effort, rapidement après le début de la balade. Les labradors, les bouviers berlinois, les bergers australiens ou encore les chiens de Rhodésie font partie des meilleures races de chiens pour faire de la randonnée en montagne.

Pour être certain de passer un bon moment à deux, vous devez enfin vérifier si votre animal de compagnie est enclin à ce genre d’activité. En effet, si votre chien est plutôt casanier et n’est pas très attiré par l’extérieur et par la nature, il vous sera difficile de l’emmener explorer les chemins de montagne. Pour éviter de perdre votre chien en montagne, celui-ci doit également être obéissant et répondre parfaitement à l’ordre de rappel.

Comment préparer la randonnée en montagne ?

La randonnée permet de découvrir et d’arpenter des paysages magnifiques, aux quatre coins du pays. Pour être certain de passer un moment privilégié avec votre animal, vous devez d’abord préparer votre itinéraire et votre équipement.

Où randonner en montagne ?

Tous les massifs montagneux n’acceptent pas les randonneurs avec des chiens, notamment pour préserver et protéger la diversité de la faune sauvage locale. Vous devez donc bien réfléchir à votre destination en amont.

Les chiens sont strictement interdits dans les réserves naturelles nationales. En revanche, les règles appliquées dans les réserves naturelles régionales sont différentes. De manière générale, les chiens sont acceptés en laisse, mais cela dépend de la réglementation de chaque réserve.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, les chiens sont par exemple tolérés dans la réserve naturelle d’Errota Handia, alors qu’ils sont interdits dans celle de la Vallée d’Ossau (notamment pour protéger la nidification des vautours Fauves). Dans les Hautes-Pyrénées, vous pouvez être accompagné de votre chien en laisse dans la réserve naturelle régionale d’Aulon, alors que vous ne pouvez absolument pas emmener votre animal dans la réserve du Néouvielle.

Dans les Alpes, les chiens peuvent randonner dans le parc naturel régional du Vercors, dans le parc régional de la Chartreuse ou encore dans celui du massif des Bauges. Ils sont en revanche interdits dans la réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors ou dans celle des Hauts de Chartreuse.

Applicables en général toute l’année, ces restrictions sont affichées à l’entrée des parcs naturels et zones protégées. Les maires peuvent également prendre des arrêtés municipaux pour interdire les chiens sur leur territoire. Pensez donc à bien vous renseigner avant de partir en montagne !

Quel tracé ?

Une fois le massif et la zone de randonnée identifiés, vous devez déterminer le parcours à effectuer. En effet, pour éviter les mauvaises surprises, mieux anticiper au maximum. Vous devez d’abord prévoir un trajet réalisable sur la durée de balade dont vous disposez. En effet, il pourrait être particulièrement fâcheux de ne pas être rentré à la tombée de la nuit…

D’autre part, le tracé doit être adapté à votre condition physique et à celle de votre animal de compagnie. Certains chemins de montagne comportent des passages particulièrement techniques, qui nécessitent parfois un équipement spécial ou une excellente condition physique (des ponts de singe, des obstacles à grimper, des passages en bord de falaise…). À vous d’évaluer ce que vous et votre chien êtes capables de faire !

Vérifiez enfin la présence de vétérinaires et de magasins d’approvisionnement dans la région. Consultez les conditions d’accueil des gites ou des refuges dans lesquels vous prévoyez de passer la nuit avec votre chien (certains refusent les animaux). Récoltées en amont, toutes ces informations utiles vous permettront de partir la tête plus légère !

Quel équipement ?

Avant de partir en randonnée en montagne avec son animal de compagnie, il convient de bien s’équiper. Vous devez surtout emporter de l’eau en quantité suffisante, pour vous et votre chien. Pensez également à prendre son collier et une laisse, indispensables pour garder votre chien à vos côtés dans certaines situations (en cas de danger par exemple). N’oubliez pas votre trousse de secours et des bottines pour chien (très utiles en cas de blessures aux coussinets), une gamelle en silicone pour les repas de votre compagnon, une serviette pour faire office de tapis, son passeport et quelques friandises énergétiques.

Si vous avez besoin que votre chien porte une partie du matériel de randonnée, équipez-le d'un sac de bât adapté. Dans le cadre d’une cani-rando, vous pouvez enfin être tous les deux reliés par un matériel de traction. Équipé d’un harnais de type « x-back », votre chien se place devant vous et utilise son poids pour vous tracter.

Conseils pour réussir sa randonnée en montagne avec son chien

Pour que votre randonnée en montagne avec votre chien ne se transforme pas en cauchemar, pensez à suivre ces quelques conseils.

Bien hydrater votre chien

L’hydratation est l’un des sujets les plus importants au cours de la randonnée en montagne, aussi bien pour vous que pour votre animal de compagnie. En effet, vous devez pouvoir vous rafraichir tout au long de la journée. Pour vous assurer que votre chien ne souffre pas de déshydratation, pensez à lui proposer de l’eau très régulièrement. Prévoyez des pauses régulières et profitez-en pour l’asperger d’eau. Avant de partir, pensez aussi à vérifier la présence de points d’eau tout au long du tracé.

Pensez à faire des pauses régulièrement : le repos est en effet essentiel pendant la randonnée en montagne, aussi bien pour vous que pour votre chien. Ces pauses sont aussi l’occasion de vérifier l’état général de votre animal, notamment de ses pattes et de ses coussinets.

Le soleil est particulièrement redoutable en montagne : évitez de prévoir une randonnée lorsque le soleil est à son zénith, surtout si le tracé ne comporte pas de passages ombragés. Le froid peut aussi être mal géré par votre animal : si vous prévoyez de partir en montagne lorsque les températures sont plutôt basses, n’oubliez pas de prendre une serviette pour l’essuyer en cas de pluie, ou même un petit manteau.

Rester vigilant tout au long du tracé

Sur tout le parcours de la randonnée en montagne, votre chien est sous votre responsabilité : il ne doit pas importuner les autres randonneurs ou animaux. Assurez-vous qu’il ne s’approche pas de la faune sauvage ou des autres chiens randonneurs. Vous pouvez par exemple utiliser sa laisse lorsqu’un troupeau de bêtes s’approche. Gardez également toujours votre animal à l'œil, pour éviter qu’il ne s’éloigne trop et ne se perde.

Faites aussi particulièrement attention aux insectes et aux serpents (surtout aux vipères, si vous randonnez en France). Pour cela, vous pouvez marcher devant votre animal : les vibrations provoquées par vos pas les font en général partir.

Et après ?

Une fois la randonnée terminée, pensez à bien vérifier l’état général de votre chien : inspectez son pelage (notamment pour vérifier l’absence de tiques ou autres parasites), son museau, ses yeux et ses pattes. Vérifiez scrupuleusement l’état de ses coussinets et assurez-vous qu’aucun petit caillou n’est venu s’y insérer.

Pour éviter une dilatation-torsion de l’estomac, ne lui donnez pas immédiatement à manger (comptez trois heures avant de lui proposer à nouveau de la nourriture). Vous pouvez en revanche lui proposer de l’eau à volonté.

philo

SATISFY THEIR NATURETM

Min 60% d'ingrédients d'origine animale

Les recettes CRAVE™ sont toutes élaborées avec des protéines animales de haute qualité car nous croyons que la véritable nature des chiens et des chats doit être reconnue et respectée.

HAUTE TENEUR EN PROTÉINES

Nos produits sont riches en protéines pour fournir les nutriments nécessaires et garder votre animal en pleine santé, avec la saveur qu’ils aiment et l’énergie nécessaire pour jouer.

SANS CÉRÉALES

Avec 0% de céréales dans chacun des produits, les chiens et chats peuvent profiter à 100% des protéines animales de haute qualité qu'ils aiment instinctivement.

Paramètres des cookies