Outil essentiel dans l’éducation de l’animal, les récompenses pour chien ont pour objectif d’associer une action à une notion de plaisir.

Si les friandises restent le moyen le plus connu de récompenser son chien, il existe bien d’autres façons de féliciter son compagnon.

Quelle que soit leur forme, les récompenses jouent un rôle essentiel dans l’éducation de votre animal. Elles ont pour objectif de faire associer au chien la notion de plaisir à une action demandée par son maitre. Elles aident les animaux à reproduire ce que l’on attend d’eux.

Quel est l’objectif de la récompense ?

Récompenser son fidèle compagnon ne consiste pas seulement à lui faire plaisir. Bien entendu, on ne peut pas totalement occulter cet aspect. Mais la récompense est avant tout éducative. Le but est de faire comprendre à son animal qu’une action définie est associée à quelque chose de positif.

La façon dont le canidé apprend des choses est liée au conditionnement opérant, qui fonctionne dans les deux sens. Il va ainsi reproduire les comportements qui ont auparavant déclenché l’arrivée d’une récompense. A contrario, il va éviter de reproduire une action qui a été à l’origine d’une punition. De manière plus générale, la récompense va entraîner une motivation, qui va inciter l’animal à écouter et à répondre positivement à une consigne.

Il existe de nombreuses raisons de récompenser son animal. Par exemple :

- pour qu’il reproduise le comportement désiré par son maitre ;

- pour avoir respecté un interdit ;

- parce qu’il a réussi un exercice, et pour l’inciter à le refaire ;

- parce qu’il s’est montré particulièrement bienveillant ou de bonne humeur.

Attention : le chien n’a absolument pas la même notion du temps que les êtres humains. Si deux événements sont trop espacés dans le temps, il lui est impossible d’établir un lien de cause à effet entre les deux. On dit souvent que punir son animal longtemps après la bêtise n’a aucun sens… C’est exactement la même chose avec la récompense pour chien dans le dressage : elle doit arriver immédiatement après l’action demandée et réalisée. Ne pas respecter cette consigne peut provoquer certains effets négatifs. En effet, l’animal peut alors associer sa récompense à une autre action, celle-ci hypothétiquement indésirable.

Les différents types de récompenses pour chiens

Nous allons le voir, il existe une grande variété de récompenses. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, toutes ne prennent pas la forme d’un snack ou d’un jouet.

La récompense verbale

Sans que l’on s’en rende forcément compte, il s’agit sans doute de la récompense la plus fréquente, car la plus spontanée. Elle permet d’être donnée immédiatement après le bon comportement du chien, ce qui est une excellente chose (comme évoqué précédemment).

Il convient néanmoins de respecter certaines règles pour que ce type de récompense conserve son efficacité. Le canidé est très sensible aux intonations de la voix. Lorsque vous le félicitez verbalement, il est donc primordial d’utiliser le ton approprié. Cela n’aurait aucun sens de lui dire « c’est bien » sur un ton glacial, ou même neutre. Pire, l’animal n’associerait pas son comportement à une chose positive, et la manœuvre serait sans effet.

Il ne faut donc pas hésiter à prendre une voix mielleuse, résolument positive, en allant chercher dans les aigus. Ce type d’intonation est quelque peu caricatural - voire ridicule - mais cela fonctionne !

Les friandises

Il s’agit sans doute de la récompense la plus courante. Son efficacité ne fait cependant aucun doute ! Pour en éliminer les effets pervers, il suffit de faire preuve de bon sens et de donner des friandises à votre animal de manière raisonnée.

Quelles friandises ?

Il s’agit d’abord de ne pas trop nourrir votre chien, en lui donnant une quantité déraisonnable de nourriture. Veillez ensuite à privilégier des friandises de qualité pour féliciter votre animal.

Dans le cas où les exercices se multiplient au cours d’une seule et même session, les friandises, fort logiquement, suivent le même rythme. Cela soulève deux types de problèmes : d’abord, en devenant « banale », la récompense perd de sa force. Ensuite, à force d’en consommer, et même s’il se dépense en même temps, l’estomac du chien se remplit et il finit par perdre son appétit.

La solution consiste alors à diviser les friandises en deux morceaux (ou davantage selon la taille initiale). Cela peut prendre un peu de temps : pour que la récompense arrive immédiatement après le bon comportement, il est recommandé d’effectuer cette préparation en amont. Une autre idée, pour éviter tout risque de lassitude, est de mélanger plusieurs types de récompenses. Ainsi, l’animal ne sait jamais avec quel produit il va être félicité.

Si votre animal semble apprécier un snack en particulier, il est pertinent de lui donner une place à part, sans le mélanger aux autres types de récompenses. Cet aliment de prédilection peut ainsi servir à récompenser des actions que vous jugez très importantes, mais plutôt rares. L’animal, qui apprécie particulièrement cette friandise, garde facilement et plus longtemps cette récompense en mémoire !

Comment les donner ?

On trouve dans le commerce des boîtes de récompenses pour chien, avec à l’intérieur des friandises de qualité. Peu encombrantes, elles peuvent facilement se glisser dans la poche d’un pantalon, et ainsi rester à portée de main lorsque vous partagez un moment spécial avec votre compagnon. Sur l’emballage figurent des informations nutritionnelles, essentielles pour l’équilibre alimentaire. En calculant le nombre de calories qui ont été distribuées en guise de récompense, il est facile de les retrancher de la ration de nourriture qui suivra afin d’éviter tout risque de surpoids.

Il existe également des distributeurs de récompenses pour chien. Conçus sur le principe du dressage positif, ils permettent, grâce à une télécommande, d’actionner à distance la machine. Celle-ci peut délivrer une ou plusieurs friandises / croquettes, selon le type de pression exercée. Cet appareil peut se révéler particulièrement utile dans le processus d’éducation. Il est facile à utiliser, ludique et peut se placer indifféremment à l’intérieur ou à l’extérieur. Attention néanmoins : malgré ses qualités, ce dispositif n’est pas magique ! Pour qu’il remplisse sa fonction éducative, le maître doit toujours être présent et donner des directives à l’animal.

Pour la plupart des animaux, la friandise est LA récompense qu’ils convoitent. Néanmoins, elle a aussi ses limites. Certains chiens - c’est rare mais cela existe - ne sont pas particulièrement gourmands. Dans ce cas, ce type de récompense perd tout son intérêt. D’autre part, dans certaines situations, le chien n’a tout simplement pas faim. C’est notamment le cas lors de fortes chaleurs ou lorsque l’animal est anxieux ou stressé. C’est pourquoi établir tout le système de récompense autour des seules friandises est une tactique risquée, susceptible d’aboutir de temps à autre à une impasse. La solution consiste à adopter une panoplie de récompenses, et à les faire varier en fonction des exercices et des dispositions de l’animal.

La récompense sous forme de jeu

Ce n’est pas forcément la plus simple à mettre en place, mais elle a prouvé son efficacité. Féliciter son chien par l’organisation d’un jeu qu’il affectionne particulièrement a du sens.

C’est notamment le cas après un exercice qui lui a demandé beaucoup d’attention. Lui permettre de se dépenser ensuite s’avère très judicieux.

La caresse et le câlin

A l’image de la récompense verbale, ces gestes sont intuitifs chez l’être humain. Nous avons tous déjà félicité notre chien avec une caresse ou un câlin. Attention toutefois, car ces marques d’affection doivent être données avec précaution.

Certains chiens sont plus tactiles que d’autres. Pour en avoir le cœur net, il est particulièrement utile de s’intéresser aux signes que vous adresse votre animal au moment du câlin. S’il donne frénétiquement des coups de langue sur sa truffe, s’il tourne la tête ou encore s’il émet un bâillement, c’est que votre geste n’est pas synonyme de récompense pour lui. Mieux vaut alors s’en tenir à le féliciter par des mots.

En revanche, si votre chien apprécie particulièrement ces gestes de tendresse, il convient de ne pas le caresser ou le câliner à longueur de journée. Les caresses perdraient de leur force et pourraient finir par devenir anodines. Elles ne seraient donc plus perçues comme une récompense digne de ce nom.

Le boudin de motivation

Cet accessoire fait partie du matériel de dressage d’un chien. Il a en général une forme allongée - même si des variantes existent - et comporte une ou deux poignées. Il est fabriqué avec des toiles solides et résistantes, comme le cuir ou la jute.

Cet objet remplit plusieurs fonctions, parmi lesquelles la fonction de récompense. On l’utilise notamment chez les pompiers, mais il n’est pas interdit de s’en servir chez soi. Cela n’a de sens que si son animal de compagnie manifeste un vif intérêt pour l’objet en question. Il est en effet essentiel qu’il prenne du plaisir en jouant avec.

D’un point de vue pratique, il ne faut pas laisser trop longtemps l’animal avec cette récompense : quelques secondes suffisent amplement (2 minutes tout au plus). Ainsi, l’animal est récompensé mais reste un peu sur sa faim. Cela l’incitera plus tard à vouloir recevoir à nouveau cette récompense !

philo

SATISFY THEIR NATURETM

Min 60% d'ingrédients d'origine animale

Les recettes CRAVE™ sont toutes élaborées avec des protéines animales de haute qualité car nous croyons que la véritable nature des chiens et des chats doit être reconnue et respectée.

HAUTE TENEUR EN PROTÉINES

Nos produits sont riches en protéines pour fournir les nutriments nécessaires et garder votre animal en pleine santé, avec la saveur qu’ils aiment et l’énergie nécessaire pour jouer.

SANS CÉRÉALES

Avec 0% de céréales dans chacun des produits, les chiens et chats peuvent profiter à 100% des protéines animales de haute qualité qu'ils aiment instinctivement.

Paramètres des cookies